Friedenswege /Chemins de Paix

Construire un réseau de lieux et d’initiatives qui œuvrent pour la paix, tel est l’objectif qui a nous réuni au Climont le vendredi 4 février 2022 en présentiel et par zoom.

Première étape : création d’un site internet pour soutenir et mettre en réseau les initiatives de paix des trois cotés du Rhin : en France, Allemagne et Suisse.

Le vendredi 10 juin 2022, 18 h Concert pour la paix à Kehl dans l’Eglise de la Paix/ la Friedenskirche à Kehl (Marktplatz). Entrée libre, plateau au bénéfice du projet Chemins de la Paix/Friedenswege.

Avec la participation de la Maison Albert Schweitzer Gunsbach, Centre Schweitzer (Dans les pas du Prix Nobel de la Paix) Kaysersberg Vignoble, l’Association Campus Colmar, ABC-Climont Climont, Chapelle de la Rencontre Strasbourg, La maison Jean Goss de l’association Le SOC Wimmenau, L’Eglise de la Paix Froeschwiller, Friedensinstitut Freiburg, Ehemalige Synagoge Kippenheim, Liebfrauenhof Offenburg, Deutsch -Französische Versöhnungsweg Kehl, Friedenskreuz Bühl, Töne des Friedens Gesine und Traugott Fünfgeld, et d’autres …

Le Climont
Terre de refuge et d’accueil pour les mennonites venus de Suisse, ces premiers objecteurs de conscience ont déjà été exemptés du service militaire au temps de Robespierre. Situé sur les anciennes frontières entre la France et l’Allemagne, les habitants du Climont ont fait passer des personnes persécutées en temps de guerre. Au sommet de la montagne la tour construite par l’archéologue et orientaliste allemand Jules Euting ouvre l’horizon et sert à rassembler les différentes peuples autour d’un langage commun. Au coeur du hameau un petit temple et un ancien hôtel, transformé en lieu d’accueil et de ressourcement, invitent à faire une halte pour méditer tous ces témoignages pour la paix !

Ein Land der Zuflucht und des Willkommens für Mennoniten aus der Schweiz. Diese ersten Kriegsdienstverweigerer waren schon zur Zeit Robespierres vom Militärdienst befreit. An der ehemaligen Grenze zwischen Frankreich und Deutschland gelegen, haben die Einwohner von Climont in Kriegszeiten verfolgten Menschen eine Heimat gegeben. Auf dem Gipfel des Berges öffnet der von dem deutschen Archäologen und Orientalisten Jules Euting erbaute Turm den Horizont und dient dazu, die verschiedenen Völker um eine gemeinsame Sprache zu versammeln. Im Herzen der kleinen Siedlung laden eine kleine Kirche und ein altes Hotel, das in einen Ort de Gastfreundschaft und der Erholung umgewandelt wurde, dazu ein, innezuhalten und über all diese Zeugnisse für den Frieden zu meditieren!

2 commentaires sur « Friedenswege /Chemins de Paix »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s