des femmes et des dieux…

Reconnaître la multiplicité des façons d’aborder le divin. Un seul dieu, mais de nombreuses facettes. Reconnaître qu’il existe également une multiplicité de façons d’aborder le féminin… Assumer pleinement et avec joie le fait d’être d’accord de ne pas être d’accord!

Le dimanche 3 juillet, Emmanuelle Seyboldt, pasteure et présidente du conseil national de l’Église protestante unie de France était l’invitée d’ABC-Climont pour parler des enjeux de son livre « Des femmes et des dieux » co-écrite avec Floriane Chinsky, rabbin, et Kahina Bahloul, imame.

Pour revoir la conférence du 3 juillet au Temple Neuf à Strasbourg, cliquez sur l’image:

Janine Elkouby, Alexandra Breukink, Emmanuelle Seyboldt, Lilia Bensedrine-Thabet, Ulrike Richard-Molard

En résonance nous avions invité trois femmes à lire le livre :

  • Lilia Bensedrine-Thabet, juriste, directrice des Sacrées Journées, co-présidente du GAIC 67 (groupe ​d’amitié islamo-chrétienne​), membre des O.I.N.G du Conseil de l’Europe sur le dialogue interculturel
  • Janine Elkouby, professeure agrégée de lettres classiques, écrivaine et présidente de l’amitié-judéo chrétienne de Strasbourg
  • Ulrike Richard-Molard, pasteure de la paroisse de la Meinau à Strasbourg

Elles ont partagé ce qui dans leur lecture du livre faisait écho chez elles. Ce soir là, il y avait le bonheur de la rencontre, la valorisation de la différence. Il était question de liberté et responsabilité, de lutte – toujours encore – pour une place des femmes dans les trois religions monothéistes marquées par leurs héritages patriarcaux. Comment sortir des enjeux de pouvoir pour une rencontre dépourvue d’hiérarchie? Elles ont souligné l’importance de la pensée complexe, la nécessité de l’éducation pour que le sens inépuisable et multiple des textes sacrés et fondateurs ne se perde pas, contre toute obscurantisme, tout extrémisme, pour une transmission – avec humour! – de ce qui dans leurs religions les fait vivre…

Le lundi 4 juillet nous nous sommes retrouvées autour de la table au Climont avec Emmanuelle, Janine et Lilia avec des femmes, ét deux hommes!, pour poursuivre et approfondir nos échanges avec de la première question du livre « des femmes et des dieux » :

  • D’où venez-vous ? Quelles petites filles étiez-vous ? A quel moment avez-vous décidé de vous engager ?

Et aussi:

  • Quel place pour la rencontre interreligieuse dans mon engagement religieux et spirituel ? Pourquoi cette rencontre pourrait avoir du sens dans mon parcours spirituel ? Quels sont les projets que je suis en train de construire ou que j’aurai envie de construire ?

Cette journée nous a rappelé l’importance de la rencontre interreligieuse dans une société où le religieux trop souvent est une impensée. Nous nous sommes quittées avec l’envie de nous retrouver pour étudier ensemble nos textes, pour créer un lieu d’échange et d’encouragement autour de nos expériences pas toujours faciles sur le terrain, pour continuer à faire naître un langage commun autour de la liberté et la responsabilité…

DNA 9 juillet 2022 par la correspondante locale Evelyne Deguille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s